Conseils pour conduire sous la pluie

CitroenC31.6i16V

Citroen C3 1.6i 16V

La journée: CHF 45.- / Jour

Mercedes BenzA160

Mercedes-Benz A 160

La journée: CHF 35.- / Jour

VWGolf1.2TSIComfortlineDSG 3

VW Golf 1.2 TSI Comfortline DSG

La journée: CHF 45.- / Jour

MitsubishiColt 7

Mitsubishi Colt

La journée: CHF 35.- / Jour

CitroenC3gris 6

Citroën C3

La journée: CHF 35.- / Jour

RENAULTClio1.616V 3

RENAULT Clio 1.6 16V

La journée: CHF 25.- / Jour

Mercedes BenzC2404x4 1

Mercedes-Benz C 240 4×4

La journée: CHF 50.- / Jour

FiatQubo1.4 5

Fiat Qubo 1.4

La journée: CHF 50.- / Jour

Acheter une voiture, c’est reconnaître que l’autoroute ne sera pas toujours dans les meilleures conditions de conduite. Vous rencontrerez divers obstacles sur votre chemin et vous devez être prêt à faire face à chacun d’entre eux.

7 conseils pour conduire sous la pluie

Cependant, de nombreux conducteurs de nos voitures de location hésitent encore à conduire dans certaines conditions météorologiques défavorables. Savez-vous quoi faire dans ces situations ? Afin de vous aider à voyager en toute sécurité, nous vous donnons dans l’article suivant 7 conseils pour conduire sous la pluie.
1) Examinez s’il est nécessaire de voyager dans ces conditions.
Quelle que soit votre expérience, la pluie peut être assez intimidante pour les conducteurs, quels qu’ils soient. Si vous avez déjà vécu ou même été témoin d’un dérapage d’un véhicule sur une route mouillée, vous savez que c’est l’une des pires sensations.
Lorsqu’ils conduisent sous la pluie, certains conducteurs novices sont exposés au stress et à la frustration d’essayer de garder le contrôle. Donc, si vous avez la possibilité d’attendre que les conditions s’améliorent, n’hésitez pas. Il vaut mieux avoir 15 minutes de retard sur votre destination que de mettre votre vie en danger.
2. vérifiez que votre voiture est en bon état.
Avant de commencer votre voyage, vous devez toujours vous assurer que votre voiture est en bon état de marche. La dernière chose que vous souhaitez en conduisant sous la pluie, c’est que vos phares s’éteignent soudainement ou que votre véhicule s’arrête au milieu de l’autoroute.
Nous vous conseillons de vérifier si la bande de roulement de vos pneus est en assez bon état pour rouler sur des routes glissantes. Les autres éléments importants à vérifier sont
• Les phares,
• Les essuie-glaces,
• Les feux arrière,
• Les phares antibrouillard,
• La climatisation
• Le klaxon.
3. Nettoyez constamment le pare-brise
Disposer d’un champ de vision clair depuis l’intérieur du véhicule est tout aussi important que d’éclairer la route pour voir la route. C’est pourquoi vous devez nettoyer votre pare-brise avant, pendant et après chaque voyage.
Lorsque la pluie est forte, elle peut déformer la vision du conducteur et faire paraître les choses plus éloignées qu’elles ne le sont. Prévenez la formation de buée sur le pare-brise de votre voiture et essuyez-le pour éliminer l’excès d’humidité du verre. Vous aurez ainsi une vue parfaite de l’autoroute à tout moment.
4. Conduire plus lentement que d’habitude
L’un des meilleurs conseils pour conduire sous la pluie que nous avons pour vous est de conduire plus lentement que d’habitude. Comme mentionné dans le premier point, il vaut mieux être en retard que de risquer un accident.
Lorsque la route est mouillée, la voiture doit s’adapter à une traction moindre, et met donc plus de temps à réagir au freinage et aux virages. Dans cette optique, il est préférable de ralentir considérablement pour assurer votre sécurité et celle de vos passagers.
5. Allumez les phares de votre voiture
La plupart du temps, les fortes pluies sont accompagnées de brouillard ou de brume. Cela rend la visibilité encore plus difficile pour les conducteurs. Dans ce cas, il est indispensable d’allumer les phares de votre voiture pour mieux voir et évaluer la distance entre votre véhicule et ceux qui vous précèdent.
La plupart des voitures modernes sont équipées de puissants phares à LED et de feux antibrouillard qui éclairent une zone plus large à l’avant du véhicule. Garder vos phares allumés lorsque vous conduisez dans des conditions météorologiques défavorables vous permettra d’avoir une meilleure visibilité. C’est aussi un bon moyen de rappeler aux piétons et aux autres conducteurs que vous êtes là.
6. Augmentez votre distance de suivi
Dans les situations de tous les jours, vous devez maintenir une distance de suivi minimale de 4 secondes ou de 100 mètres entre votre véhicule et le véhicule qui vous précède. Toutefois, lorsque vous conduisez sous une forte pluie, vous devez tenir compte du temps que mettra votre voiture pour réagir, ralentir et s’arrêter.
Sur les routes mouillées, les pneus glissent ou dérapent souvent avant de s’arrêter complètement. Il est donc essentiel de doubler la distance de suivi pour éviter les accidents. Essayez de maintenir une distance de 8 secondes ou d’environ 200 mètres entre votre voiture et celle qui vous précède.
7. Attention à la perte de traction
Lorsqu’une couche d’eau s’accumule sur la surface de la route, les pneus peuvent perdre de l’adhérence, ce qui fait glisser la voiture hors de contrôle. La conduite à grande vitesse ou des pneus usés peuvent également accroître ce risque.
Si vous sentez que votre voiture est sur le point de perdre l’adhérence, ralentissez. Tournez ensuite le volant lentement, en suivant la direction dans laquelle vous glissez, jusqu’à ce que vous ayez le contrôle. Cela peut sembler contre-intuitif, mais cela vous aidera à réaligner les pneus sur le véhicule afin qu’ils aillent tous deux dans la même direction.
Maintenant vous savez comment conduire une voiture sous la pluie ! Nous espérons que cet article vous a été utile. Suivez ces conseils et mettez-les en pratique la prochaine fois que vous devrez voyager dans des conditions défavorables – n’oubliez pas de faire passer votre sécurité et celle de vos passagers en premier !