Conduire dans le brouillard, conseils et astuces

VW T6 Kombi TSI 4M 6

VW T6 Kombi TSI 4M

La journée: CHF 150.- / Jour

RENAULT Modus 1.6 16V 1

RENAULT Modus 1.6 16V

La journée: CHF 35.- / Jour

AUDI A6 Allroad 3.0TDI 8

AUDI A6 Allroad 3.0TDI

La journée: CHF 60.- / Jour

SUZIKI Swift Sport 1.6 1

SUZIKI Swift Sport 1.6

La journée: CHF 40.- / Jour

VW Cross Touran 1.4 2

VW Cross Touran 1.4

La journée: CHF 50.- / Jour

CITROEN DS3 1.6HDi SIT 9

CITROEN DS3 1.6HDi SIT

La journée: CHF 40.- / Jour

FORD C Max 1.6i 16V 5

FORD C-Max 1.6i 16V

La journée: CHF 40.- / Jour

TOYOTA Aygo 1.0 3

TOYOTA Aygo 1.0

La journée: CHF 50.- / Jour

Freiner doucement et par intermittence, utiliser correctement les feux et éviter le danger du verglas font partie des priorités des conducteurs. Lorsqu’une tempête de froid frappe , le brouillard apparaît presque toujours pour rendre les choses encore plus difficiles sur de nombreuses routes du pays. Conduire par temps de brouillard est très dangereux, la première solution est donc d’être aussi attentif que possible et de suivre ces conseils avec votre voiture de location !

Dix clés pour conduire dans le brouillard sans en avoir peur

L’une des erreurs les plus courantes consiste à utiliser les feux de route, ce qui a l’effet inverse : ils se reflètent dans le brouillard, réduisant la visibilité et gênant les autres conducteurs. C’est pourquoi vous devriez opter pour des feux de croisement et de position.

  • Utilisez vos lumières correctement
  • Dans le cas des feux de brouillard, il convient de noter qu’ils ne peuvent pas être utilisés librement ; les feux de brouillard avant sont facultatifs, mais les feux de brouillard arrière ne le sont pas. Ils doivent être utilisés lorsque le brouillard est très dense et qu’ils sont indispensables pour être vu. Cependant, il est également obligatoire de les éteindre lorsque leur utilisation risque d’éblouir les autres : ils sont interdits dans les embouteillages ou lorsque la densité du brouillard est moindre.
  • Augmenter la distance de sécurité
  • Bien que le fait d’avoir un point de référence à l’avant puisse donner un faux sentiment de sécurité, conduire trop près de la voiture qui précède est dangereux. Ne pas respecter la distance de sécurité augmente le risque de collision, et encore plus lorsque l’on conduit dans le brouillard. L’alternative ? Bonne utilisation des lumières.
  • Adaptez votre vitesse
  • C’est une mauvaise idée de se laisser emporter par le désir de sortir le plus rapidement possible d’un tronçon de route brumeux (et d’appuyer sur l’accélérateur plus que nécessaire). Il va de soi que si vous ne voyez pas ce qui vous attend après un kilomètre environ, une voiture peut surgir et vous n’aurez pas le temps de réagir.
  • Attention au verglas
  • En tout temps, et encore plus lorsqu’on roule dans le brouillard, il faut freiner légèrement afin de mieux contrôler l’impulsion des roues. N’oubliez pas qu’il est possible de rencontrer du verglas. Ce phénomène dangereux se produit lorsque l’asphalte est à zéro degré (ou moins) et que le brouillard entre en contact avec lui, de sorte que l’eau condensée gèle et que la chaussée devient dangereusement glissante. La couche de glace est si fine que l’on peut à peine la voir, ce qui la rend d’autant plus dangereuse.
  • Freinage intermittent
  • Il est conseillé de freiner par intermittence, car cela permet également d’envoyer des signaux lumineux aux véhicules qui vous suivent, afin que votre position soit visible de plus loin.
  • Ne vous arrêtez pas sur la bande d’arrêt d’urgence
  • Une voiture arrêtée sur la bande d’arrêt d’urgence peut devenir un obstacle ou une distraction pour les autres conducteurs. Une autre solution courante consiste à s’arrêter en dehors de la voie de circulation et à attendre que le brouillard se dissipe. Ce n’est pas une bonne idée et, si vous voulez vous arrêter, il est préférable d’attendre la prochaine station-service.
  • Rester dans le même couloir
  • Moins vous modifiez le sens de la marche, mieux c’est. Il est parfois tentant de centrer le véhicule entre deux voies afin de conduire plus librement, mais il est facile de devenir un obstacle pour les autres. Lorsque vous conduisez dans le brouillard, il est préférable de rester sur une seule voie, sans manœuvrer, en avançant simplement.
  • Rester vigilant
  • Une personne qui vit dans une région où le brouillard est fréquent peut conduire avec une telle assurance qu’elle devient trop sûre d’elle. Le brouillard est toujours l’ennemi d’une conduite sûre, alors ne baissez pas la garde, même si vous connaissez parfaitement la route.
  • Élimination de la buée sur le pare-brise
  • La visibilité ne doit pas être entravée plus qu’elle ne l’est déjà par le brouillard. Par conséquent, les essuie-glaces doivent fonctionner par intermittence et le pare-brise doit toujours être dégagé de l’intérieur de la voiture, même en ouvrant les fenêtres pendant quelques secondes si nécessaire.
  • Attention aux animaux
  • Les animaux peuvent également se perdre et, selon le type de route ou de zone, traverser la route. Les cerfs, les chats et d’autres animaux peuvent vous foncer dessus sans le vouloir et provoquer une situation dangereuse.