Conseils conduite sur autoroute

Rate this post
WhatsApp Image 2024 07 19 at 09.23.38 3

Skoda octavia

La journée: CHF 60.- / Jour

WhatsApp Image 2024 07 18 at 17.34.06 1

Nissan Micra

La journée: CHF 25.- / Jour

WhatsApp Image 2024 07 16 at 19.36.21

SSANGYONG Korando 2.0 XVT

La journée: CHF 60.- / Jour

WhatsApp Image 2024 07 16 at 18.58.57 1 1

SKODA Octavia Combi 4×4

La journée: CHF 50.- / Jour

SMARTfortwocoupemhd 1

SMART fortwo coupé mhd

La journée: CHF 35.- / Jour

VW Touareg 7

VW Touareg

La journée: CHF 100.- / Jour

PEUGEOT 307 2.0 I 7

PEUGEOT 307 2.0 I

La journée: CHF 35.- / Jour S

Lorsque vous êtes un nouveau conducteur, il est généralement préférable de gagner progressivement en confiance en conduisant sur des routes locales. Ensuite, vous pourrez passer à la conduite sur autoroute. La perspective de conduire sur l’autoroute pour la première fois peut être décourageante pour de nombreux nouveaux conducteurs – se déplacer à grande vitesse, s’insérer dans la circulation et changer de voie sur l’autoroute exige une concentration constante et une agilité prudente, après tout.

5 conseils de sécurité pour la conduite sur autoroute

Aussi intimidante que puisse paraître l’autoroute, il suffit d’un peu de préparation et de pratique pour devenir un conducteur confiant. Les conseils suivants sur la conduite sur autoroute vous aideront à rester en sécurité lorsque vous prendrez la route pour la première fois, et lors de chaque voyage ultérieur :

1) Évitez de conduire lorsque vous êtes fatigué ou que vos facultés sont affaiblies de quelque façon que ce soit.
La conduite avec facultés affaiblies est un problème bien réel, tant dans les rues des villes que sur les autoroutes. Une personne meurt toutes les 50 minutes en Europe dans un accident dû à l’alcool au volant. Bien entendu, l’alcool n’est pas la seule source dangereuse d’affaiblissement des facultés au volant. Les drogues (comme la marijuana) et même la somnolence au volant peuvent avoir des conséquences catastrophiques pour les conducteurs, les passagers et les automobilistes. L’administration routière indique que, pour la seule année 2020, près de 750 européens sont morts dans des accidents de la route liés à la somnolence au volant.
Heureusement, il est facile d’éviter la conduite en état d’ébriété. Ne prenez jamais le volant si vous êtes sous l’influence de drogues et/ou d’alcool. Si vous avez prévu de sortir et de boire quelques verres, assurez-vous d’avoir un conducteur désigné ou un autre moyen sûr de rentrer chez vous, comme un taxi ou Uber. De même, essayez d’obtenir la quantité de sommeil recommandée chaque nuit, surtout si vous avez l’intention de conduire le lendemain. Les recommandations spécifiques en matière de sommeil peuvent varier selon l’âge, mais la plupart des adolescents et des adultes ont besoin de sept à dix heures de sommeil par nuit.

2) Consultez le bulletin météorologique et ne conduisez pas dans des conditions défavorables.
Avant de prendre la route, prenez le temps de vérifier la météo. Obtenir un bulletin météo à jour est plus facile que jamais, grâce aux smartphones, aux smartwatches et autres appareils connectés. Dans la mesure du possible, évitez de conduire pendant les périodes de conditions météorologiques défavorables, comme pendant les tempêtes de neige ou de pluie.
Plus précisément, les 10 premières minutes après le début de la pluie ou de la neige sont les plus dangereuses pour la conduite sur autoroute. En effet, c’est à ce moment-là que les routes ont tendance à être les plus glissantes, car l’huile des voitures qui circulent sur les routes se mélange à l’eau et aux débris sur la route, ce qui réduit la traction. Idéalement, vous devriez choisir une journée claire et sans risque de précipitations pour conduire sur l’autoroute pour la première fois.

3) Pour votre premier trajet sur l’autoroute : Évitez les heures de pointe
Faire sa première sortie sur l’autoroute de Lausanne ou de Genève en plein milieu de l’heure de pointe en semaine n’est probablement pas la meilleure décision. De même, il faut éviter de choisir une grande autoroute à six voies pour la première fois. Choisissez plutôt votre premier trajet sur l’autoroute avec soin et planifiez-le en conséquence. En général, il est préférable de choisir une autoroute locale qui n’est ni trop grande ni trop fréquentée. Dans la plupart des régions, l’heure de pointe (le moment le plus achalandé de la circulation sur les autoroutes) se situe entre 8 h et 10 h et entre 16 h et 19 h, du lundi au vendredi. Pour éviter la circulation dense, envisagez de planifier votre premier trajet sur l’autoroute en début d’après-midi. De cette façon, il y aura moins de voitures sur la route, ce qui vous donnera l’occasion de vous habituer à la conduite sur autoroute sans le stress de la circulation dense.

4) Commencez votre voyage sur l’autoroute par la voie de droite
Sur l’autoroute, la voie de droite est considérée comme la voie de  » fusion « . C’est la voie où la plupart des bretelles d’accès débouchent sur l’autoroute. Par conséquent, cette voie a également tendance à être la plus lente, ce qui en fait un bon point de départ pour les conducteurs débutants. En restant principalement sur la voie de droite lors de votre premier trajet sur l’autoroute, vous prendrez confiance et serez plus à l’aise avec la conduite à vitesse élevée. La voie de droite est aussi celle où vous devez généralement vous trouver pour accéder à une bretelle de sortie, ce qui facilite les choses lorsque vous souhaitez sortir de l’autoroute.
À mesure que votre confiance augmente, vous pouvez commencer à conduire davantage dans la ou les voies du milieu et peut-être même commencer à utiliser la voie de gauche pour dépasser à des vitesses plus élevées et vous entraîner à changer de voie.

5) Prévoyez toujours beaucoup d’espace pour changer de voie
En parlant de changement de voie, la fusion et le changement de voie peuvent être les parties les plus stressantes de la conduite sur l’autoroute. Cela est particulièrement vrai pendant les périodes de circulation intense, lorsqu’il peut être difficile de trouver un espace entre les voitures. Encore une fois, c’est pourquoi il est recommandé de conduire sur l’autoroute pour la première fois pendant une période de faible circulation. Quel que soit le trafic pendant votre trajet sur l’autoroute, il y a quelques conseils à garder à l’esprit lors de la fusion et du changement de voie pour assurer votre sécurité (et celle des autres conducteurs).

Lorsque vous vous engagez sur l’autoroute, veillez à accélérer de manière appropriée afin d’atteindre la vitesse limite (ou presque) au moment où vous vous engagez. Les conducteurs qui vous suivent peuvent être amenés à freiner, ce qui augmente le risque d’accident de voiture. Lorsque vous êtes sur la rampe de raccordement, utilisez fréquemment votre rétroviseur latéral pour vérifier que la voie dans laquelle vous comptez vous engager n’est pas encombrée – et assurez-vous d’indiquer votre intention de vous raccorder avec votre clignotant. Il en va de même lorsque vous changez de voie. Utilisez toujours votre rétroviseur latéral (et vérifiez brièvement par-dessus votre épaule, si possible) et votre clignotant. N’oubliez pas que vous devez toujours pratiquer la conduite défensive même avec une voiture de location et céder le passage aux autres conducteurs lorsque vous changez de voie. Ne supposez jamais qu’un autre conducteur vous cédera le passage ou que vous avez la priorité.